Un mouvement d'Églises proche des gens

Blogue général

Lumière au bout du tunnel

« Votre église traverse peut-être une période difficile mais ne soyez pas découragé. Parce qu'avec la prière et votre congrégation se serrant les coudes, vous pouvez avancer à travers les difficultés et voir le Seigneur à l'action. C'est ce que nous avons pu voir à Bramelea - les mains de Dieu au travail. »   Lire la suite...

Ces paroles encourageantes viennent d'Audrey Isaacs, la présidente du Conseil de l'ÉML de Bramalea, à Bramalea, ON. Cette église a fait face à de nombreux défis au cours de ces deux dernières années. Ils se sont retrouvés sans pasteur, en transition et face à des difficultés financières.

L'église a lancé la campagne "libre de servir" pour rembourser la dette de fond restrictif de $13,000. Grâce à la générosité de la congrégation ils ont réuni $18,000 et ont été capable de rembourser leur dette et de mettre $5,000 dans le paiement de leur crédit immobilier.

Puis avec un peu de restructuration, Bramalea a embauché un pasteur à double vocation à temps partiel au lieu d'un pasteur à temps plein. Puis ils ont décidé de s'attaquer au repaiement total du crédit immobilier, ce qu'ils ont réussi à faire à la fin du mois d'Août. Dans un laps de temps de deux ans, « nous sommes passé d'une période difficile - de restructuration, en comptant sur les remplacements de la chaire et gérant la dette à un nouveau pasteur, Dennis Ball, et être sans dette et sans crédit immobilier. »

Bramalea a énormément jeûné et prié durant cette période. « Nous avons fait une semaine de jeûne où nous nous retrouvions à la fin de chaque journée à l'église pour prier. C'était la première fois que nous jeûnions pour cette durée en tant que communauté. Nous avons également fait une marche de prière dans le quartier. »
J'étais curieuse du soutien offert par le Ministère Centre au cours de cette période de transition: L'Évêque Keith et Kim Henderson a rencontré notre conseil. Ils ont été d'un très grand soutien. L'une des façons qu'ils ont offert pour nous aider a été de réduire temporairement le montant de ce que nous donnions au Core. Nous avons réduit le montant à 5% et progressivement remonté à 10%."

« Nous avions également avec consistance, trois pasteurs venant de la liste de remplacement de la chaire, qui ont prêché pendant cette période de transition. Parmi eux, le pasteur Keith Lohnes, qui a approché le conseil avec l'idée "libre de servir" et qui a mené la campagne. »

Au printemps dernier, un membre de la congrégation de Bramalea a également suggéré d'utiliser le terrain derrière l'église pour créer un jardin communautaire. Quatorze membres de la congrégation ont consacré leur temps à semer, arroser, arracher les mauvaises herbes, récolter les légumes du jardin puis à en donner à la banque alimentaire de Brampton et partager au sein de la congrégation.

Audrey a voulu partager tout ceci car, « je voulais que d'autres églises sachent que parfois nous pouvons traverser des périodes difficiles mais qu'il y a de l'espoir lorsque tout le monde se joignent et travaillent ensemble. On peut voir la lumière à la fin du tunnel. Nous avons vu les mains du Seigneur à l'œuvre et Sa bénédiction. »